Les ailes de la com

Penser la communication de sa TPE- PME

Je fais mes affiches tout seul!

Extrait d'affiche

Extrait d’affiche

Je l’ai déjà dit et écrit: nous faisons un métier ingrat. Tout le monde pense le maîtriser car tout le monde sait écrire et il y a plein de logiciels pour créer soi-même ses affiches, ses sites web… oui mais.

Gare aux fautes sur les affiches

Je sais que François de Closets, dans son livre Zéro Faute,  pense que « la note de dictée est le QI à la française » et que l’informatique va nous libérer de l’orthographe. Pour autant, selon une étude des éditions le Robert parue l’année dernière, 9 Français sur 10 sont choqués lorsqu’ils repèrent une faute d’orthographe sur un site Internet ou une correspondance officielle.

Que dire de la faute sur l’affiche ou le flyer?

l'ére de l'aire numérique

Invitation à la Conférence sur les jeunes à l’ère du numérique.

L’orthographe est peut-être une passion française, la faute fait mauvais genre lorsqu’elle est au milieu du support, pire, lorsqu’elle se niche dans le titre de la manifestation. Le public va bien vite oublier qui vous êtes, ce que vous faites, qui vous invitez: il ne restera que la faute.

Gare aux oublis sur les affiches

Autre cas fréquent: le manque d’information ou le manque de précisions.

Élément d'affiche

Élément d’affiche

C’est où le kiosque? Celui qui a rédigé le support le sait, mais ceux qui vont le lire? Je cherche donc le Kiosque à Salon de Provence et je tombe sur un service de réservation de repas cantine, puis en bas de page Google, sur un kiosque à musique et sur une brasserie. Heureusement, moi, je sais que c’est le kiosque à musique et qu’il est au cœur de la ville, Place des Martyrs de la Résistance.

Avouez qu’il faut être très motivé pour se lancer dans une longue recherche digne des enquêtes de Sherlock Holmes. Ne serait-il pas plus simple de penser à préciser les adresses sur vos supports de communication?

Parfois, c’est le contact, la date ou l’heure qui manquent,  ce qui limitera évidemment le succès de votre manifestation. Parfois ce sont les mentions légales, ce qui peut-être embêtant.

Je vous renvoie à l’interview de Fabien Lopez, graphiste et fondateur des ronds dans des carrés, qui présente les bases de la création d’un support de communication.

Pensez à votre image de marque.

J’y reviens toujours. Prenons l’exemple positif des Ateliers d’Agora: cette association culturelle organise des manifestations plusieurs fois par mois. Elle accueille des évènements d’associations partenaires, des artistes pour des expositions collectives ou individuelles, des concerts, des lectures. Quel que soit l’invité, les cartons d’invitations et les affiches sont toujours identiques. On sait donc au premier coup d’œil qui invite.

La grâce des mots de Grâce de Capitani

Carton d’invitation Grâce de Capitani aux Ateliers d’Agora

Le logo est toujours en haut à gauche, les couleurs dominantes sont le gris et le rouge, les polices de caractères ne changent pas, bref, ce sont les Ateliers d’Agora.

Je vous ferai grâce de toutes les affiches dont les visuels changent en fonction des évènements. Ainsi l’organisateur ou l’entreprise disparait complètement sous la manifestation ou la promotion. Or, lorsque vous communiquez, c’est bien pour vous faire connaître! Et lorsque vous êtes déjà connu, votre nom rassure le prospect, à condition qu’il comprenne que c’est vous.

En conclusion, s’il existe des professionnels, ce n’est pas simplement pour vous faire dépenser bêtement de l’argent. Si toutefois votre budget est trop serré pour passer la porte d’une agence:

– Rédigez, laissez reposer quelques jours et relisez. Vous allez découvrir des coquilles, des fautes, des oublis. Rien de grave avant impression, corrigez.

– Faites lire à votre entourage: ils se moquera peut-être méchamment de votre « aire » et vous demandera en vous raillant où se trouve le kiosque, mais cela vous permettra de corriger avant diffusion.

– Faites-vous une bonne fois pour toute un canevas d’affiche, de prospectus, de carton d’invitation afin de vous rendre reconnaissable à la moindre publication et au premier coup d’œil.

Bonne création!

Author

Responsable de développement de projets pendant plus de dix ans, j'ai très vite compris que les petites structures devaient communiquer comme les grandes. Mais, comment se faire connaître et faire parler de soi avec des petits budgets? C'est avec créativité et rigueur que j'ai mené à bien mes actions de communication, avec succès. J'ai donc décidé d'en faire mon métier. Ainsi, depuis 2008, j'accompagne les entreprises et les associations, à travers le conseil, la formation et la rédaction.