Les ailes de la com

Penser la communication de sa TPE- PME

La polémique sert-elle la communication ?

marianne_grand_empru_19517s2010: En l’espace de deux semaines, deux campagnes publicitaires ont fait polémique au point de masquer le fond de leur message : le Grand Emprunt et la lutte contre le tabagisme des jeunes.

Marianne enceinte regarde l’avenir et tout le monde s’emballe sur la Sainte Républicaine immaculée. Très prosaïquement pourquoi communiquer autour d’un emprunt qui ne s’appuie sur aucune souscription auprès des Français ? Est-ce pour masquer que les derniers emprunts ont tous coûté de l’argent à l’Etat ? Ou bien est- ce pour nous rappeler que nous alourdissons la dette auprès des générations futures ? Est-ce enfin pour brouiller les pistes: l’Etat investit massivement sur des secteurs, comme l’éducation, qui se plaignent au contraire de restrictions budgétaires drastiques. Incompréhensible ! Cette Marianne fait beaucoup parler d’elle mais n’est pas très loquace, n’en déplaise à Euro RSCG C&O.

La polémique, cependant,  fut de courte durée. Car l’agence BDDP et Fils décidait de frapper fort dans la foulée, en faisant le lien entre la dépendance tabagique et la soumission sexuelle. Et le débat s’est focalisé sur l’allusion à la pédopornographie, la réalité de la soumission sexuelle dans la pratique de la fellation ou le ras le bol face à  un nouvel  outrage à la pudeur qui enflamma les associations familiales (pour une fois aux côtés des féministes !). Mais du tabac, il  ne fut pas question et les jeunes fumeurs ciblés par la campagne  avouèrent n’y avoir rien compris.

Voici donc deux campagnes que parait- il nous ne sommes pas près d’oublier. Vraiment ? Ces campagnes ont fait le buzz, mais ce dernier fut court. L’écran de fumée a vite effacé la grossesse de Marianne avant d’être lui-même balayé par la tempête Xantia. Attention à l’encombrement des  polémiques : elles sont tellement nombreuses aujourd’hui ! L’une chasse l’autre, et aucune ne laisse de trace.

 

Author

Responsable de développement de projets pendant plus de dix ans, j'ai très vite compris que les petites structures devaient communiquer comme les grandes. Mais, comment se faire connaître et faire parler de soi avec des petits budgets? C'est avec créativité et rigueur que j'ai mené à bien mes actions de communication, avec succès. J'ai donc décidé d'en faire mon métier. Ainsi, depuis 2008, j'accompagne les entreprises et les associations, à travers le conseil, la formation et la rédaction.