Les ailes de la com

Penser la communication de sa TPE- PME

Le groupe Publicis aux côtés des Start-ups de la French Tech Culture

Ce matin, Maurice Levy, président du Directoire de Publicis encore jusqu’au 1 er juin 2017 et Paul Hermelin, PDG de Capgemini étaient réunis au Palais des Papes d’Avignon pour signer officiellement l’intégration au capital de The Bridge à hauteur de 100 000€ de Publicis.

Aux côtés de plusieurs Start-ups, Maurice Levy a expliqué pourquoi les grandes entreprises devaient s’intéresser aux start-ups, à savoir, chercher de nouveaux territoires en lien avec leur domaine d’activité, avant de se faire « ubériser. » L’objectif étant évidemment de repérer les prochaines ruptures technologiques et les prochaines opportunités d’affaires et de se transformer aux contacts de petites structures souples et réactives face aux grands groupes.

La French Tech Culture, un éco-système de start-ups à part

La French Tech Culture est une French Tech à part dans le monde des Start-ups. D’abord, c’est la seule en France à avoir un label thématique : la culture, et à avoir un territoire très étendu. Si le « siège » est à Avignon, ce réseau rayonne sur PACA et le Languedoc-Roussillon. Ce réseau est également spécifiquement dédié aux entreprises innovantes qui mélangent le numérique et la culture.

Aussi, plusieurs entrepreneurs ont-ils présenté à titre de démonstration leurs activités ou projets :

La tablette d’Histovery, l’Histopad : Comment agrémenter la visite d’un lieu  visite de lieu patrimonial jugé « vide » par les visiteurs comme le Palais des Papes ou le château de Chambord ? Bruno de Sa Moreira a présenté la visite de la chambre de Marguerite de Navarre à Chambord : le visiteur découvre sur sa tablette le lieu aménagé selon les connaissances que nous avons actuellement de la période. La visite peut être agrémentée de jeux, comme une chasse au trésor.

Scoop: Le  Palais des Papes s’équipe en Histiopad à la fin de l’année. Il sera officiellement lancé lors des Journées du Patrimoine.

Les pierres connectées d’Astragale : C’est d’abord un tailleur de pierre, qui, depuis 1997, est habilité à travailler sur les monuments historiques. La somme des savoirs accumulés pendant 20 ans a donné envie à Stéphan Infantino de proposer une solution de découverte des monuments par l’histoire de leurs pierres. Il développe  une application via smartphone qui permet de visiter les lieux avec un audio-guide, comme la Cathédrale d’Aix en Provence.

Waynote propose aux conducteurs de découvrir en instantané les sites longés pendant les trajets en voiture qui file le long des routes. Beaucoup plus parlant que les gros panneaux marron qui vous annoncent sur les bords de route ce que vous êtes censés voir, un petit message audio commente le paysage. L’application gratuite propose également des idées de pauses à proximité des sorties autoroutes. L’avenir pour cette start-up ? S’étendre à toutes les autoroutes européennes.

Théâtre in Paris a développé avec des théâtres parisiens des traductions des spectacles en simultanée. Le but est de permettre aux touristes étrangers de sortir au  théâtre  malgré la barrière de la langue. Le concept s’est amélioré depuis que Théâtre in Paris a eu l’idée de proposer des versions multilingues en utilisant des lunettes « de réalité augmentée. » Cette entreprise aura été une des toutes premières start-ups à bénéficier de ce dispositif French Tech Culture en 2015. Elle s’est fait connaître en traduisant la pièce Le roi Lear d’Olivier Py L’avenir sera également européen pour cette entreprise qui vient de racheter le leader allemand de la traduction simultanée, Panthéa.

Product Air propose des vues aériennes prises par drones avec un plus : un vrai parti pris artistique. L’entreprise a déjà de nombreux marchés très variées : images pour la télévision, évènementiels ou tourisme mais également suivi de chantiers. Les qualités de pilotage de Salim Hamidi et l’œil artistique d’Estelle Faucher donnent de très belles images.

GAIAR: Get and improve author’s royalties

Comment réduire les intermédiaires dans la culture pour permettre aux auteurs de vivre de leurs créations ? Cette start-up qui vient d’entrer dans l’accélérateur The Bridge propose aux auteurs de diffuser leurs créations via la plateforme, et propose aux spectateurs des contenus ciblés, innovants et de qualité. La plateforme propose plusieurs types d’abonnement (5€/ mois par exemple pour l’offre de base) et 70% des revenus générés par la plateforme sont reversés à l’auteur.

Manuvo est une société mexicaine, entreprise déjà primée plusieurs fois en Amérique Latine, qui vient de s’implanter en France et propose de transférer sur des supports numériques des livres papiers. L’intérêt est de pouvoir, via le numérique,  de développer des outils ludiques ou pédagogiques. A l’inverse, Manuvo ouvre aux éditeurs et aux auteurs français le marché latino-américain.

Mon best of : « Las aventuras de Pedro Conejo », mais c’est affectif.

Ainsi, l’arrivée de Publicis promet d’améliorer la communication et leur marketing de ses entreprises. La revendication du label Culture permet en outre à cette French Tech de développer des compétences ciblées qui rendent efficaces l’accompagnement des entreprises mélangeant numérique et culture.

Un grand merci à Fabien Lopez des Ronds dans des Carrés et à Lucile Degli de Passage Event d’avoir partagé avec moi cette conférence de presse.

Author

Responsable de développement de projets pendant plus de dix ans, j'ai très vite compris que les petites structures devaient communiquer comme les grandes. Mais, comment se faire connaître et faire parler de soi avec des petits budgets? C'est avec créativité et rigueur que j'ai mené à bien mes actions de communication, avec succès. J'ai donc décidé d'en faire mon métier. Ainsi, depuis 2008, j'accompagne les entreprises et les associations, à travers le conseil, la formation et la rédaction.